Draco Dormiens Nunquam Titillandus
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petite erreur de guidage - Anna Kaunitz

Aller en bas 
AuteurMessage
Daniel Grant

Être un peu stupide mais tout gentil ♥

avatar

Masculin Messages : 115

Carte d'étudiant
Année d'étude: Troisième année
Pureté du sang: Sang Pur
Patronus: Lynx

MessageSujet: Petite erreur de guidage - Anna Kaunitz   Ven 25 Avr - 16:33

La salle commune des Poufsouffles était sans aucune doute ma deuxième salle préférée de Poudlard, la première était la Grande Salle. Il y régnait une ambiance calme, sereine et confiante. Le feu brûlait doucement et propageait une lumière douce et rassurante le soir, répandait une ambiance chaleureuse et conviviale la journée. La lumière du soleil s'y engouffrait dès les premières lueurs du jour et illuminait la pièce dès le début de la journée, ce qui participait à mettre de bonne humeur la plupart des gens qui s'y attardaient plus de deux minutes avant d'aller prendre le petit déjeuner. La nuit, les rayons de la lunes projetaient des ombres et des halos argentés sur les pierres. La pièce était illuminée du matin au soir et du soir au matin. Moi qui détestais le noir, j'étais bien servi !
On s'y sentait à l'aise en toutes circonstances, ou presque. Personnelement j'adorais y rester, mais je prenais rarement part aux discussions de groupe. La plupart du temps je restais dans un coin à tripoter nerveusement ma baguette en souriant à certaines blagues, me plongeant le reste du temps dans des livres. Ou alors je regardais les flammes lêcher les bûches dans l'âtre de la cheminée. C'est appaisant.

Ce soir là, environ une semaine avant les vacances de Noël, je pensais à Lònan. Le pauvre, en quelques semaines il en avait subi plus que nécessaire : sa soeur jumelle psychopathe venait d'apparaître dans sa vie, se trimballait pieds nus dans la neige et persistait à vouloir porter ses enfants et à lui offrir des boyaux. Immonde. Ses parents étaient toujours portés disparus, et dieu seul sait combien de questions il avait à leur poser d'urgence pour sa propre santé mentale, et en plus de tout ça, comme si ça ne suffisait pas, sa chouette Holly s'est révélée être une sorcière qui est tombée dans le coma avant d'avoir pu nous donner un renseignement utile. Il ne manquerait plus qu'une chose : devoir dormir dans la chambre de Wilhem pendant les vacances à la place de la mienne ! Il ferait une attaque et pouf, adieu Lònan. La petite Enolia nous tomberait dessus et on finirai en émincé d'humains au curry avec Nataliya...

Il neigeait ce soir là. Les flocons étaient épais et il en tombait une tonne. Mon regard se perdait dans l'admiration de ces petits bouts de cotons blancs, je perdais la notion du temps. Mes doigts s'enroulaient autour de ma baguette, et la tapotaient nerveusement. D'un coup, ma mâchoire se décrocha et je baillais longuement. L'appel de mon lit se faisait bruyant et je me levais sans vraiment regarder ou j'allais. Je marchais d'un pas lourd supposément en direction des escaliers du dortoir des garçons, je fermais les yeux un instant et un violent choc me fit ouvrir les yeux et reprendre mes esprits. Je rougissais et bégayait des excuses incompréhensibles, ne sachant que faire d'autre.

"Pa... pardon, vous, allez bien, enfin tu vas bien ? Excuse moi, je suis désolé, je savais pas ou je vais, je regardais pas ou... enfin je, j'allais pas... Je suis désolé. Ca va ?"

Les yeux rivés sur le sol, bien conscient de ne pas avoir pu construire une phrase dans un anglais correct, je rougissais encore plus. Je levais les yeux avec un air pitoyable pour m'excuser encore une fois. Anna. Anna Kaunitz, la plus jolie et gentille fille de cette école. Mes joues s'empourpraient de plus belle et je n’eus qu'une envie : m'enfoncer dans le sol pour ne plus jamais en ressortir. Je ne pu bégayer qu'une chose :

"Mais... Mais... Mais qu'est-ce que tu fais dans les dortoirs des gar... garçons ?"


Je regardais autour de moi, de plus en plus gêné, et m'aperçut de mon erreur. JE m'étais trompé de dortoirs. J'étais encore plus mal à l'aise, mes doigts serraient ma baguette tellement fort qu'elle aurait pu se briser si elle n'était pas enchantée et mon coeur s'emballait tandis que mes joues me brûlaient tellement que je m'étonnais de ne pas fondre sur place...




Danny Grant
Here she comes like a brand new day, belling dancing across the room in the moonlight I watch her sway to a rhythm I'll go as groom with grace tonight ... She is bringing me in, checking me out, making me glorious...
©️ Yamashita d'épicode
color : sandybrown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Kaunitz

Petite Goule invertébrée

avatar

Féminin Messages : 36

Carte d'étudiant
Année d'étude: Troisième année
Pureté du sang: Née-moldue
Patronus: Une loutre

MessageSujet: Re: Petite erreur de guidage - Anna Kaunitz   Ven 25 Avr - 17:31

C'était le début de l'hiver, on ne pouvait en être plus sûr. Dans le noir d'encre de la nuit dansaient des flocons épais, et ce spectacle ravissait Anna. Cela lui rappelait ces hivers qu'elle passait chez elle, en compagnie de ses cadets, jouant avec eux ou leur lisant des contes devant le feu de cheminée. Malheureusement, elle n'avait personne avec qui jouer ou lire dans la salle commune des Poufsouffles, alors elle se contentait de bouquiner dans son coin, sur son lit, étrangère à toutes les autres filles du dortoir.

Pourtant ce jour-là, elle n'avait pas la tête à lire. Son esprit ne cessait de divaguer, et chaque fois qu'elle commençait une phrase de son livre, elle pensait à tout autre chose et ne comprenait rien à ce qu'il était écrit. Et elle relisait la même ligne pendant dix minutes. Excédée, elle finit par reposer le livre sur sa table de chevet, se disant qu'après tout, elle n'arriverait à rien pour le moment. Elle replia ses jambes sous son menton et posa sa tête sur ses genoux. Elle observa les lits de ses compagnes de chambre, leurs affaires parfaitement bien pliées ou alors jetées sur la couche sans aucune autre espèce de cérémonie.

Elle ne se sentait pas à sa place dans cette maison. Étonnamment, cette pensée ne lui avait, en deux années d'études, jamais traversée l'esprit. Mais plus le temps passait, et plus cette idée commençait à l'obséder. Elle avait beau passer du temps avec certaines personnes de temps à autre, elle n'avait pourtant pas le sentiment d'être réellement proche d'eux. En fait, elle avait l'impression qu'un mur les séparaient, qu'elle était mise à l'écart. Depuis ce qu'il s'était passée en primaire avec sa «meilleure amie», elle n'osait plus nouer de liens forts. Du moins elle essayait, mais ça ne semblait jamais fusionnel. La peur de blesser l'autre peut-être. De l'effrayer. Pourtant, elle aurait dû se sentir à sa place ici, parmi tous ces sorciers du même âge qu'elle. Mais non, le vide dans son cœur persistait, et se faisait sentir à chaque fois qu'elle était seule.

Elle décida finalement de se lever. A quoi bon ruminer toute la soirée ? Plutôt que de rester cloîtrée dans son lit, elle ferait mieux d'aller discuter – ou du moins essayer de discuter – avec les gens de sa maison. Enfilant ses pantoufles, elle s'étira et, déterminée à ne pas laisser ses idées noires l'envahir, se dirigea vers la salle commune.

C'est au même moment qu'elle rentra dans quelqu'un, à peine avait-elle fait trois pas vers la porte. Un peu assommée, Anna se frotta le nez et leva les yeux vers la personne qui commençait à déballer mille et une excuses.

« Pa... pardon, vous, allez bien, enfin tu vas bien ? Excuse moi, je suis désolé, je savais pas où je vais, je regardais pas où... enfin je, j'allais pas... Je suis désolé. Ça va ? »

Elle allait répondre quand elle réalisa qu'elle se trouvait face à un garçon. Un peu plus grand qu'elle, des cheveux bruns en bataille et un regard noisette tout bouleversé. Ajoutez à cela un visage empourpré au possible et Anna avait devant elle un Poufsouffle plus perdu que jamais. Perdu dans le dortoir des filles. Alors qu'il se confondait encore plus en excuses, Anna crut qu'il allait s'enfuir en courant, voire sauter par la fenêtre tant son regard exprimait une honte incommensurable.

Au lieu de l'envoyer paître comme toute fille un peu pudique aurait pu le faire, Anna se mit au contraire à rire devant le regard ahuri du jeune homme. C'était bien la première fois qu'elle voyait un garçon résolu à aller se coucher dans le dortoir des filles. Toute personne sensée l'aurait traité de sale pervers, mais au vu de sa tête, il n'avait vraiment pas l'air du genre à épier les demoiselles en train de se changer.

« C'est pas grave, ça arrive à tout le monde de se tromper ! Je m'appelle Anna. »

Il avait l'air tout gentil et elle songea que peut-être elle pourrait s'en faire un ami. Toute souriante, elle ajouta :

« Si tu n'es pas trop fatigué, on pourrait aller discuter dans le salon ? Je m'ennuie un peu et il n'y personne avec qui je pourrais parler... »

Elle lui fit son plus grand sourire, le regard plein d'espoir. Peu importe qu'il s'agisse d'un gars ou d'une fille. Tant qu'elle avait quelqu'un avec qui parler ce soir, elle ne broierait plus du noir sans raison.


Dernière édition par Anna Kaunitz le Dim 27 Avr - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel Grant

Être un peu stupide mais tout gentil ♥

avatar

Masculin Messages : 115

Carte d'étudiant
Année d'étude: Troisième année
Pureté du sang: Sang Pur
Patronus: Lynx

MessageSujet: Re: Petite erreur de guidage - Anna Kaunitz   Ven 25 Avr - 20:09

Anna me fixait tandis que je me confondais en excuses. Je me morfondais et me maudissait dans ma tête de tous les noms. Je fermais les yeux et voulu m'enfuir en courant pour éviter d'avoir à supporter son regard ou de me faire traiter de pervers, car c'est ce qu'auraient fait la plupart des filles. Mais au moment ou je m'apprêtais à tourner les talons et  monter en vitesse dans le dortoir, elle commençait à rire. Elle se moquait de moi, c'était obligé. Il ne pouvait s'agir que de ça, j'étais ridicule, tout simplement ridicule et pire encore, elle me trouvait ridicule. Mes joues atteignirent le summum de la rougeur lorsqu'elle ouvrit enfin la bouche :

"C'est pas grave, ça arrive à tout le monde de se tromper ! Je m'appelle Anna."

Elle se présentait. Elle. Se. Présentait. Et elle ne me prenait pas pour un sale obsédé idiot aveuglé par ses hormones ! La honte fit place au soulagement et mon estomac devint soudainement plus léger. Ains que mon coeur, mes poumons et environ tout le reste de mon corps. La timidité m'envhit soudain quand je compris qu'il allait falloir que je parle. Je me préparais à répondre -d'ailleurs qu'est-ce que j'allais pouvoir répondre ? Que je m'appelle Daniel ? Dire mon nom de famille avec ? Age, sexe, ville ? Que j'étais en troisième année et que j'étais nul en défense contre les forces du mal ? Ou peut-être que j'aimais bien les bonbons et que si elle voulait je pouvais lui en donner... Non. Ca fait trop bizarre ça. Peut-être qu... Elle souriait gentiment et dit :

"Si tu n'es pas trop fatigué, on pourrait aller discuter dans le salon ? Je m'ennuie un peu et il n'y personne avec qui je pourrais parler..."

Elle me fit un grand sourire pendant que j'assimilais l'information. J'hésitais entre le "oui oui oui oui fais moi un câlin" et "non non non non je vais tout foirer je suis nul adieu je vais sauter par la fenêtre tellement je suis nuuull". Mon coeur s'emballait pendant que je la regardais. C'est fou ce qu'elle était belle, surtout quand elle souriait comme ça. Elle était splendide, et j'en oubliais sa proposition. Je secouais la tête pour reprendre mes esprits et parvint enfin à dire avec un léger sourire :

"Ca me va."

J'oubliais soudainement ma faitigue et tournais les talons, tout joyeux, puis je pris une grande inspiration avant de ranger ma baguette dans la poche de ma veste. Je me dirigeais devant la cheminée et m'assis par terre, adossé sur le siège en tissus. Je la regardais encore et me mis à sourire comme un abrutis en transe. Je ressorti ma baguette et me concentra intensément pour raviver le feu, puis pour réussir à formuler un Accio friandises. J'attendis quelque secondes et le sac de chez Honeydukes flottait doucement vers moi. Je m'en saisis, l'ouvrit, piocha un dragée surprise et le croqua :

"Mmh... Goût essence."

Je fis une grimace et lui tandis le paquet.

"Au fait, moi c'est Daniel. Enfin, tu peux m'appeller Danny, ou Dan, ou Mini Grant, enfin... Comme tu veux. Sinon, Daniel, c'est bien aussi. Quoi que, Danny me convient bien aussi. Enfin voilà, je suis Daniel Grant."

Je m'emmêlais les pinceaux encore une fois et je me remis soudainement à rougir. Je me sentais vraiment stupide. Mais j'étais content, pour une fois, je pouvais enfin parler à quelqu'un. Et pas à n'importe qui, Anna Kaunitz. Je me sentais bien et en même temps très nerveux. Ma main tremblait légerement pendant que je lui tendais le paquet, attendant qu'elle pioche dedans.




Danny Grant
Here she comes like a brand new day, belling dancing across the room in the moonlight I watch her sway to a rhythm I'll go as groom with grace tonight ... She is bringing me in, checking me out, making me glorious...
©️ Yamashita d'épicode
color : sandybrown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Kaunitz

Petite Goule invertébrée

avatar

Féminin Messages : 36

Carte d'étudiant
Année d'étude: Troisième année
Pureté du sang: Née-moldue
Patronus: Une loutre

MessageSujet: Re: Petite erreur de guidage - Anna Kaunitz   Dim 27 Avr - 17:01

Le délai d'attente de sa réponse commençait à durer, et Anna commençait à se sentir de plus en plus gênée par la façon dont il la regardait, la détaillait de si près. Il finit finalement par accepter la proposition, et soulagée, Anna le suivit jusqu'au salon. Il s'assit par terre devant le feu de cheminée, idée qui la ravit. Elle le rejoignit, mais s'assit quant à elle en tailleur sur le confortable sofa derrière lui. Il ne cessait de la regarder avec un sourire qui semblait s'élargir de plus en plus, et Anna sentait l'embarras monter en elle. C'était bizarre de se faire observer aussi intensément par quelqu'un qu'elle venait à peine de rencontrer.

Il finit par détourner son regard pour s'attarder sur un paquet de dragées surprises et le fit venir à l'aide d'un Accio. Ces bonbons, Anna les avait mangé pour la première fois dans le Poudlard Express, et elle ne s'attendait pas à tomber sur des goûts aussi divers et variés – et souvent écœurants, comme le dernier qu'elle avait goûté à l'endive. Beurk.

Le sac atterrit entre les mains du jeune homme et il l'ouvrit de bon cœur. Il n'hésita pas une seconde avant de croquer dans une dragée, et Anna n'était même pas étonnée de le voir grimacer aussitôt. Alors qu'il lui tendait le paquet, il finit par se présenter :

« Au fait, moi c'est Daniel. Enfin, tu peux m’appeler Danny, ou Dan, ou Mini Grant, enfin... Comme tu veux. Sinon, Daniel, c'est bien aussi. Quoi que, Danny me convient bien aussi. Enfin voilà, je suis Daniel Grant. »

Grant... Tiens, il lui semblait avoir déjà entendu ce nom quelque part... Elle réfléchit un moment, les yeux fixant le feu de cheminée, farfouillant dans le sachet de sucreries. Il lui semblait avoir entendu parler d'un fauteur de troubles dont le nom était Grant. Non, ça ne pouvait pas être Daniel, il avait l'air bien trop benêt pour pouvoir causer des ennuis à qui que ce soit. Elle croqua dans une dragée couleur caramel. Chouette, celui-ci n'était pas trop mauvais, même si elle n'arrivait pas en déterminer le goût. Elle haussa les épaules et se cala un peu confortablement dans le siège.

La présence de quelqu'un à côté d'elle lui faisait du bien. La salle commune était silencieuse, deux étudiants travaillaient ensemble dans un coin et on n'entendait que le crépitement du feu, accompagné des mastications d'elle et Daniel sur leurs dragées un peu collantes. Au bout d'un petit moment de silence, elle finit par poser la question qui lui brûlait les lèvres.

« Danny... »

Le surnom lui avait échappé, mais il lui allait tellement bien. Il lui rappelait son petit frère avec sa bouille de bienheureux. Petit frère que ses parents avaient appelé Gabriel, et qu'ils surnommaient Gaby. Peut-être cela expliquait pourquoi elle l'avait appelé Danny. Tout chez le jeune homme lui évoquait tant Gabriel qu'elle sentait qu'elle allait finir par l'appeler ainsi.

« Tu n'aurais pas un frère, par hasard ? J'ai l'impression d'avoir déjà entendu ton nom quelque part. »

Si cela s'avérait ne pas être le cas, elle espérait juste que Daniel ne prendrait pas mal d'avoir seulement pensé qu'il était un agitateur. Son visage semblait s'être assombri, et mal à l'aise, elle prit une deuxième dragée et détourna le regard. Arg. Cire pour les oreilles. Ça lui apprendra à ouvrir la bouche pour poser des questions indiscrètes à toute la population de Poudlard.


Dernière édition par Anna Kaunitz le Lun 5 Mai - 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel Grant

Être un peu stupide mais tout gentil ♥

avatar

Masculin Messages : 115

Carte d'étudiant
Année d'étude: Troisième année
Pureté du sang: Sang Pur
Patronus: Lynx

MessageSujet: Re: Petite erreur de guidage - Anna Kaunitz   Dim 27 Avr - 20:39

Anna avait pioché dans le paquet de sucreries que je lui tendais et ne semblait pas mécontente du goût du dragée. La salle restait silencieuse un petit moment et je commençais à me sentir gêné. Je n'avais pas grand chose à lui dire, en réalité. Et j'avais trop peur de me reidiculiser pour oser prendre la parole en premier. Après tout, quel sujet pourrais-je aborder ? Les cours ? Trop bateau... Le fait qu'elle ait un copain ? Stalker. Les bonbons ? Mmh... Immature. Non, vraiment, je ne voyais rien. La voix d'Anna me tirait de mes pensées :

"Danny..."

Mon surnom. Elle me disait cela comme si elle avait une question gênante à me poser. Ce qui fut effectivement le cas...

"Tu n'aurais pas un frère, par hasard ? J'ai l'impression d'avoir déjà entendu ton nom quelque part. "

Mon frère. Wilhem. Mon regard s'assombrit un instant avant que je me décide à afficher un demi-sourire. Mon cher frère. Et mon père. J'en avais plus qu'assez qu'on ne me connaisse qu'avec Wilhem et Adam. Je ne voulais pas être connu, bien sûr, j'appréciais la discretion, mais le fait qu'on ne me connaisse que par la sinistre réputation de mon père et de mon frère m'agaçait profondément. Je lui répondis ainsi d'un ton quelque peu ironique :

"Si. Wilhem Grant. Lui et moi sommes les fils d'Adam Grant, tu sais, le super ex Mangemort. Mon frère est bien sur quelqu'un d'adorable, on passait notre temps à torturer les moldus ensemble, qu'est-ce que ça pouvait être amusant dis donc !"

Je regrettais aussitôt et murmura, presque pour moi même :

"Excuse moi. Mon père est un des pires monstres qu'on puisse imaginer... Et Wilhem a pas mal hérité de lui, ce qui explique que tu ai entendu parler de lui. Il adore embêter les petits, surtout les Poufsouffles. Son passe temps favoris, c'est de leur faire cracher des limaces ou de les stupéfixer. Tous les deux sont monstrueux, je ne sais même pas comment il est possible que je fasse partie de leur famille. Heureusement qu'il y a Nataliya pour ratrapper le coup..."

Je m'arrêtais et repris un bonbon avant de détailler :

"Nataliya, c'est notre demie-soeur. Ma mère a été infidèle, elle a eu un enfant avec un russe, elle l'a abandonné, ce monsieur est mort et Nat' est venue habiter chez nous il y a peu. C'est une histoire compliquée."

En effet, c'était compliqué. Je me voyais très mal lui expliquer qu'on avait mis le feu à la maison le jour ou Nataliya était apparue avec Juliet, et que j'avais finis cloué au plafond par mon père, tandis que Nataliya était aux mains expertes de Wilhem. Juliet, quant à elle, était stupefixée au sol, à quelques mètres de nous. Ce souvenir déclencha en moi un profond sentiment d'amertume.

"Et niveau famille, ça donne quoi ?"

Je repiochais un dragée. Goût excrément. Ravissant. Je me retenais de vomir et attendis sagement sa réponse.




Danny Grant
Here she comes like a brand new day, belling dancing across the room in the moonlight I watch her sway to a rhythm I'll go as groom with grace tonight ... She is bringing me in, checking me out, making me glorious...
©️ Yamashita d'épicode
color : sandybrown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Kaunitz

Petite Goule invertébrée

avatar

Féminin Messages : 36

Carte d'étudiant
Année d'étude: Troisième année
Pureté du sang: Née-moldue
Patronus: Une loutre

MessageSujet: Re: Petite erreur de guidage - Anna Kaunitz   Lun 5 Mai - 17:26

Elle se sentait mal. Très mal. Elle venait de plomber l'ambiance en posant une question, à cause de sa stupide curiosité. Daniel allait lui en vouloir, c'était certain. C'est sûrement pas de cette façon qu'elle allait réussir à se faire des amis sur la durée. La réponse que lui balança Daniel était tellement cinglante qu'elle s'enfonça dans son siège. N'osant plus le regarder dans les yeux, elle baissa les yeux et fixa ses mains. Elle n'avait vraiment pas voulu lui faire croire qu'elle le prenait pour un enfoiré. Apparemment, son frère était un sujet sensible. Ainsi que son père. Au fur et à mesure qu'il lui racontait l'horrible relation qu'il entretenait avec eux, Anna se sentait de plus en plus gênée. A côté de lui, ce qu'elle avait vécu aux Pays-Bas n'était qu'une petite blague.

Lorsque Daniel évoqua sa demi-sœur, elle se sentit un peu soulagée. Au moins, il avait la chance d'avoir quelqu'un pour le soutenir. Elle avait toujours rêvé d'avoir un aîné. Cette Nataliya semblait être une personne fort sympathique. Daniel piocha un nouveau dragée.

« Et niveau famille, ça donne quoi ? »

Elle comprit que le sujet de la famille Grant était clos. Elle n'avait pas très envie de parler de sa vie de famille, de peur qu'il la prenne pour une gamine ennuyeuse n'ayant jamais eu de frère ou de père malveillants. Mais si ça pouvait lui faire oublier ses problèmes, alors soit. Et elle se lança dans une assez longue description de sa famille.

« Eh bien, je suis la seule sorcière de ma famille, en dehors de ma grand-mère. C'est pas très facile tous les jours parce que mes petits frères et sœurs veulent toujours que je leur montre des tours, alors qu'on n'a pas le droit de pratiquer hors des cours. Je suis l'aînée de sept enfants et comme mes parents travaillent tous les deux, je passe mes jours de vacances à m'occuper des petits. »

La nostalgie commença à lui prendre. Elle ne se rendait même plus compte de son malaise et parlait sans vraiment réfléchir à ce qu'elle disait. Elle faisait des gestes amples de temps à autre, et n'avait plus peur de croiser le regard de Daniel.

« Mon frère Gabriel vient juste après moi, il a onze ans. Il attend toujours sa lettre pour Poudlard mais il n'a jamais manifesté le moindre signe de magie. Ça l'embête un peu, mais il ne désespère pas. C'est adorable de le voir essayer des tours de magie comme on en voit à la télé ! D'ailleurs, il te ressemble beaucoup, je suis sûre que vous vous entendriez bien ! »

Et Gabriel serait sûrement enthousiaste à l'idée d'avoir un ami sorcier, autre que sa grande sœur, et peut-être même qu'il accepterait de lui montrer des trucs avec sa baguette, pas comme elle, cette rabat-joie. Elle l'entendait d'ici.

« Avant, on habitait en Hollande, mais on a dû partir quand j'ai commencé à découvrir ma magie. C'est un peu dommage, c'était très joli là-bas. Mais bon, les gens étaient un peu anti-sorciers, j'en ai perdu ma meilleure amie à cause d'eux d'ailleurs. »

Soudain, Anna réalisa qu'elle avait parlé pendant un moment et qu'elle n'avait pas laissé Daniel en placer une. Elle s'arrêta brusquement de raconter sa vie, probablement barbante pour lui.

« Désolée, je parle trop. Dès que je commence à parler de ma famille, je ne m'arrête plus. J'espère que je ne t'ai pas trop ennuyé... »

Elle prit un bonbon pour s'occuper la bouche, tout en lui faisant un sourire maladroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel Grant

Être un peu stupide mais tout gentil ♥

avatar

Masculin Messages : 115

Carte d'étudiant
Année d'étude: Troisième année
Pureté du sang: Sang Pur
Patronus: Lynx

MessageSujet: Re: Petite erreur de guidage - Anna Kaunitz   Jeu 15 Mai - 20:20

"Eh bien, je suis la seule sorcière de ma famille, en dehors de ma grand-mère. C'est pas très facile tous les jours parce que mes petits frères et sœurs veulent toujours que je leur montre des tours, alors qu'on n'a pas le droit de pratiquer hors des cours. Je suis l'aînée de sept enfants et comme mes parents travaillent tous les deux, je passe mes jours de vacances à m'occuper des petits."

Moi foi ça devait être sympa d'être aimé dans sa famille par à peu près tout le monde. Etre admiré devait l'être aussi, enfin je suppose. Anna avait l'air épanouie, elle parlait avec un ton chaleureux et des grands gestes vifs, témoignants de sa bonne humeur.

"Mon frère Gabriel vient juste après moi, il a onze ans. Il attend toujours sa lettre pour Poudlard mais il n'a jamais manifesté le moindre signe de magie. Ça l'embête un peu, mais il ne désespère pas. C'est adorable de le voir essayer des tours de magie comme on en voit à la télé ! D'ailleurs, il te ressemble beaucoup, je suis sûre que vous vous entendriez bien ! Avant, on habitait en Hollande, mais on a dû partir quand j'ai commencé à découvrir ma magie. C'est un peu dommage, c'était très joli là-bas. Mais bon, les gens étaient un peu anti-sorciers, j'en ai perdu ma meilleure amie à cause d'eux d'ailleurs."

La Hollande ? C'est plutôt loin la Hollande. Je n'en savais pas grand chose, je sais juste qu'il y a Amsterdam et des moulins. Beaucoup de moulins. Et de l'eau, avec du vert, un très beau pays. J'essayais de m'imaginer dans un paysage plein d'herbe, d'eau, et de vent. Ca, c'était plutôt sympathique. Etre seul, tranquille, dans une nature simple. Soulageant. Fuir. S'évader. Je n'aurai plus jamais à subir Wilhem ou les insultes de mon père.

"Désolée, je parle trop. Dès que je commence à parler de ma famille, je ne m'arrête plus. J'espère que je ne t'ai pas trop ennuyé... "

"Il n'y pas de soucis, à vrai dire c'est plutôt sympathique. Ca fait du bien d'entendre quelque chose de positif concernant la famille. J'ai pas l'habitude."

Je me remémorais quelques doux souvenirs. Enfin doux. Moyennement doux :

"Tu as de la chance. A mon dernier repas de famille, on a mis le feu à la maison, ma soeur a failli mourir étouffée avec la fumée, j'ai cassé le nez de mon frère, ma mère a pleuré toutes les larmes de son corps, mon père a failli mourir brûler, et franchement, ça n'aurait pas été une grande perte..."

Une profonde inspiration, puis je repris :

"Quant à moi, mon propre frère a retourné ma propre baguette contre moi, je me suis évanoui et il a mis le feu à notre propre maison. Voilà. Disons que c'est pas la joie. Mais ça va, ça allait, le pire c'était quand Nat' est arrivée." Je n'en avais jamais parlé à qui que ce soit, sauf à Lònan. "Le jour ou elle est apparue, Adam -mon père- a stupefixié Juliet -ma mère-, Nat' s'est faite un peu... Je sais plus. Mais elle a eu mal. J'ai rien pu voir, j'étais cloué au plafond. Enfin le ventre contre le plafond. C'était pas joyeux. Enfin ça n'a jamais été joyeux."

Voilà, c'était sorti. Enfin. Nat', ma pauvre soeur. Je soupirai et les larmes me montèrent aux yeux. Pourquoi fallait-il qu'on se déteste tous bon dieu ? En famille, on est tous censés être à peu près comme dans la famille d'Anna. Gentils, drôles, innocents, adorables, soudés, aimés et aimant. Chez nou c'était pas ça. Chez nous c'était la jungle, la loi du plus fort, il fallait se battre; et tant pis si ça devait en tuer un autre. Oui, vraiment, j'enviais Anna.

"J'aimerai bien rencontrer Gabriel. Avoir un petit frère comme ça, ça doit être cool..."




Danny Grant
Here she comes like a brand new day, belling dancing across the room in the moonlight I watch her sway to a rhythm I'll go as groom with grace tonight ... She is bringing me in, checking me out, making me glorious...
©️ Yamashita d'épicode
color : sandybrown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Kaunitz

Petite Goule invertébrée

avatar

Féminin Messages : 36

Carte d'étudiant
Année d'étude: Troisième année
Pureté du sang: Née-moldue
Patronus: Une loutre

MessageSujet: Re: Petite erreur de guidage - Anna Kaunitz   Jeu 15 Mai - 23:09

Lorsque Daniel lui conta la mésaventure du repas de famille, elle l'écouta sans dire un mot. Que pouvait-elle bien lui dire, à part maintes paroles se voulant réconfortantes ? Ça n'allait pas changer la situation, même si elle aurait beaucoup aimé que les choses soient aussi simples. La vie est vraiment injuste, parfois. Surtout avec les gens qui ne méritent que de mener une vie agréable et simple. Comme les moldus en fait... elle se rendait compte à quel point la vie de sorcier était remplie de difficultés. Se cacher des moldus entre autres, mais aussi tout ceux qui semblent attirés par le côté obscur de la magie. Et ce, en dépit de leur famille. Vraiment, c'était un bien triste monde que tout cela.

Daniel se confiait à elle, et même si elle ne demandait que cela, elle se doutait que ça ne devait pas être une chose facile pour lui. Après tout, personne ne se vante d'avoir un père ex-Mangemort. Sauf en étant Wilhem, peut-être. Après, elle ne le connaissait pas, mais selon Daniel, il avait l'air d'avoir tourné comme son père. Heureusement qu'il y a des gens pour rattraper le coup, comme cette Nataliya, semblerait-il. Et Daniel, bien évidemment. Même s'il prenait plutôt cher.

Daniel acheva son récit sur une note un peu étranglé. Il avait l'air si triste ! Anna n'avait qu'une envie, le prendre dans ses bras et le laisser pleurer sur son épaule. Mais elle n'osa pas.

« J'aimerais bien rencontrer Gabriel. Avoir un petit frère comme ça, ça doit être cool... »

Ces derniers mots lui fendirent le cœur. Elle avait l'impression de voir face à elle un petit chiot abandonné, dans le froid si glacial de l'hiver, l'observant avec des yeux tout larmoyants et de ce fait absolument attendrissants. Elle dut se faire violence pour ne pas l'enlacer. C'était un garçon quand même, il pourrait s'imaginer des choses... Au lieu de cela, elle descendit du sofa et vint se caler à côté de lui. Elle regarda le feu de cheminée crépiter doucement. Sa chaleur faisait un peu de bien à son cœur, après tout ce qu'elle venait d'entendre.

Elle chercha la main de Daniel et la serra dans ses mains, avant de se tourner vers lui et de le fixer droit dans les yeux.

« Je sais pas si tu as des amis proches qui te soutiennent et te comprennent, mais si tu as envie de me parler, je serai toujours là. Et désolée de t'avoir fait parler de ta famille, c'était pas très fin de ma part. »

Il n'y avait plus personne dans la salle commune, sauf eux. Il devait sûrement être tard, et à cette pensée, elle sentit le sommeil l'attaquer subitement. Elle lâcha la main de Daniel et se leva.

« On devrait aller dormir, non ? Je commence à être fatiguée. Une bonne nuit de sommeil nous fera beaucoup de bien, demain est un nouveau jour ! »

Elle tourna les talons, et au moment de quitter la pièce, et se tourna vers l'adolescent et lui souhaita une bonne nuit, un petit sourire aux lèvres. En allant se coucher en faisant le moins de bruit possible pour ne pas réveiller ses camarades, elle espéra de tout cœur que Daniel ne se morfondrait pas dans son coin. Elle se sentait un peu mal de l'avoir lâché comme ça, mais elle avait eu peur de remuer le couteau dans la plaie trop longtemps. Mieux valait le laisser tranquille, et la prochaine fois, ils auront l'occasion de discuter de choses bien plus sympathiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite erreur de guidage - Anna Kaunitz   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite erreur de guidage - Anna Kaunitz
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Screen] Petite réunion chez Kokinette
» Petite présentation d'ma panda air [Hécate]
» Anna-Culotte dit la déculottée !
» Petite(s) citation(s)
» Petite interface web PHP pour votre Lapin...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forbidden Journey :: Poudlard – Cachots et sous-sols :: Salle commune des Poufsouffle.-
Sauter vers: