Draco Dormiens Nunquam Titillandus
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lonàn ▲ Why is the Ravenclaw symbol an eagle ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Lonàn S. Campbell

Éventuel futur sorcier en devenir - Accro aux russes

avatar

Féminin Messages : 300

Carte d'étudiant
Année d'étude: Deuxième année
Pureté du sang: Sang-mêlé
Patronus: Le Kakapo

MessageSujet: Lonàn ▲ Why is the Ravenclaw symbol an eagle ?   Dim 16 Mar - 11:37


Lonàn Sweeney Campbell
Tact is for people who aren't witty enough to be sarcastic.


Âge, lieu de naissance ∞ Treize ans, Corby ; Année d'étude ∞ Deuxième année ; Maison ∞ Serdaigle ; Pureté du sang ∞ Sang-mêlé ; Baguette ∞ Poirier, cœur de licorne ; Epouventard ∞ Le serpent ; Patronus ∞ Kakapo (sisi).; Ridikulus ∞ Le teindre en rose ; Crédit ∞ Livvy. ; Célébrité ∞ Asa Butterfield.


Caractère
Isolé.
Isolé serait un mot parfait pour le décrire. Du haut de ses treize ans, il se trouve tellement renfermé qu’il s’isole lui-même de tout le monde. Ce n’est pas qu’il ne veut pas communiquer avec les autres, c’est qu’il n’y arrive pas. En effet, Lonàn est effrayé par les gens en général. Il supporte difficilement les foules, il n’apprécie guère le regard des autres et être le centre d’attention le terrifie. Il est plus à l’aise avec les fantômes, les personnages de fictions, les êtres non-vivants, que n’importe qui d’autre qui a un cœur qui bat.
Cependant, ce n’est pas un mauvais bougre pour deux sous. Il a très bon fond, sûrement un peu trop. Même s’il n’ose pas faire la conversation, qu’il bégaie et qu’il n’arrive pas à aligner deux mots en votre présence, cela ne veut pas dire que vous êtes quelqu’un qu’il n’apprécie pas ! A vrai dire, Lonàn aime bien un peu tout le monde. Dans le sens où ils respectent de l’ignorer, de l’oublier et de pas lui adresser un seul regard. Si vous faites ça, il y a de fortes chances qu’il vous remercie gracieusement.
Parfois, il se dit que ce serait cool de pouvoir se faire des amis, de communiquer, de créer des liens … Mais il n’y arrive pas. Timidité, asociabilité, agoraphobie, appelez-ça comme vous voulez, c’est un réel handicap au quotidien.

Intelligent.
Lonàn est un garçon très cultivé. Il connait énormément de détails sur une immensité d’histoires en tout genre. Malheureusement, ce ne sont pas des sujets connus pour passionner les foules. Bien que la possible extinction des kakapos soit quelque chose de terrible, soyons honnête : tout le monde s’en fout. Personne ne sait ce que c’est, d’ailleurs. Ce qui accentue le côté « étrange » de ce jeune homme atypique, qui trouve en cela une excuse suffisante pour fuir l’espèce humaine.
Il n’est pas à négliger son amour pour la littérature. Il peut très bien lire Jules Vernes et Rick Riordan. En même temps. En suivant les deux histoires. Son cerveau est plutôt développé de ce côté. Telle une femme, ce petit Serdaigle arrive à faire plusieurs choses en même temps, sans s’en rendre compte. Son cerveau est un peu comme une machine : multifonction, il ne se pose pas de question et effectue. De ce fait, vous pourriez très bien le prendre en flagrant délit entrain de réparer une table basse, faire des pâtes et se renseigner sur les peuples chinois qui ont foulé l’Amérique en premier.

Paumé.
Lonàn, bien que très gentil, un peu renfermé, et passionné par des sujets bizarres – comme les escargots (c’est fou comme c’est intéressant comme bestiole !), est avant tout paumé. Il ne sait pas ce qu’il fait à Poudlard. Il ne sait pas ce qu’il fait à Serdaigle. Il ne sait pas comment il est arrivé en deuxième année. Il ne sait pas comment il fait pour connaitre le nom de tous les gens qu’il a croisé au moins une fois, leur visage dans les détails les plus subtils et le timbre de leur voix, sans pour autant que ceux-ci doutent de son existence-même.
De plus, il se trouve être maladroit comme pas deux – surtout en truc de sorcier. La théorie, il maîtrise, mais dès qu’il s’agit de la pratique … Disons que si son balai ne s’était pas cassé, disons trois fois, en deux semaines, il aurait pu avoir (un peu) moins de retard. Si les plantes qu’il prenait était les bonnes, ses potions n’exploseraient pas toute seule. Et si, si et seulement si, il arrivait à tenir sa baguette à l’endroit, peut-être qu’il aurait pu être un bon sorcier. Ce qui, pour l’instant, reste loin d’être le cas. Mais la magie c’est cool, alors il essaie du mieux qu’il peut. Et puis, s’il peut éviter de l’utiliser, c’est tout aussi bien.

Ouais, Lonàn est un peu paumé.


Anecdotes
♦ Lonàn est en retard sur la puberté. On lui donne davantage dix ans qu’autre chose. Surtout qu’il doit à peine frôler le mètre cinquante. Évitez de lui en parler, il le vit pas très bien.
♦ Lonàn parle français et suédois couramment. Délire d’autodidacte, posez pas de question.
♦ Lonàn est terrifié par les serpents. Tombé dans la fosse à l’âge de trois ans, qui abritait des vipères, il en a été un peu traumatisé.
♦ Lonàn est un génie avec l’informatique en général, il adore les nouvelles technologies, les jeux-vidéos, c'est hyper fascinant.
♦ Il a le mal des transports.
♦ Il voue un culte au sucre. Il adore. Il kiffe sa race. Si tous ses repas pouvaient être faits de sucre, ce serait fantastique.
♦ Il est hémophile. Et allergique au pollen.
♦ Il adore marcher, vagabonder, découvrir des lieux uniques, se perdre dans la beauté des choses. Il aurait quasiment un côté un peu bohème, artiste.
♦ Il n’aime pas les oranges.
♦ Il adore le vert. Mais c’est la couleur des Serpentard. Ce sont des serpents. Donc ça fait peur.
♦ Il aime beaucoup les dragons. Et les escargots. (Pas à manger, bande de dégoûtants)
♦ Il se sent plus Irlandais qu’Anglais.
♦ Il aurait préféré être un moldu et avoir une petite sœur.



You, behind your computer
Pseudo ∞ Livvy ; Âge ∞ 18 ans ; Comment es-tu arrivé là ? ∞ Ma russkof d'amour ♥ ; Que penses-tu du forum? ∞ Bah ... il est pas fini. ; Et le code dans tout ça ? ∞ fuckiou fort. ; Un dernier truc à dire? ∞ Keur. ;




My dear Sweeney
Wit beyond measure is man's greatest treasure.


« C’est un garçon ! », avait-elle hurlé. Elle avait crié ça avec tant de joie, qu’on aurait presque pu croire que c’était elle qui venait de passer trente heures dans son salon pour accoucher. Ce qui n’était définitivement pas le cas, sinon elle aurait sûrement eu envie de t’abandonner au coin de la première rue. Et ce malgré tout l’amour que je peux te porter, mon petit Sweeney. Je t’aime très fort, mais après cet effort, je n’étais pas prête à revivre quoique ce soit d’aussi éprouvant. Même mes premiers cours de balais avaient été moins atroces– et pourtant, je m’en suis fêlée plus d’une côte.

Ton père a voulu t’appeler
Lonàn, parce qu’il trouvait ce que c’était charmant comme prénom. Je trouvais ça terriblement laid, mais j’étais trop épuisée pour me battre. On avait tellement envoyé valser des assiettes contre les murs pour te trouver un prénom, que quand il a acquiescé pour Sweeney, je ne me suis pas posée de question. Mais ce petit con qu’est ton père a trouvé malin de te renommer comme bon LUI semblait dès que Morphée eu raison de moi, juste après ta naissance. Et pour cette simple raison, on a failli divorcer. Oh ne fais pas cette tête, tu sais bien comment on est avec ton père ! Même si on se tape dessus à coups de fourches et de pelles, on ne pourrait pas vivre l’un sans l’autre – dans un premier temps parce qu’on a fait un serment quand nous nous sommes mariés, quelques semaines après avoir eu notre première fois. Oh, Sweeney, ne fais pas cette tête, ça t’arrivera aussi un jour ! Et tu sentiras, de tout ton corps, à quel point l’amour peut prendre une forme puissante et unique. Et je ne dis pas ça uniquement parce que j’ai eu envie de me barrer quand je l’ai vu nu la première fois, mais que j’ai tenu le coup sans vomir (ce qui, en soi, est un gros sacrifice).

Nous avons toujours su que tu serais un sang-mêlé. Après tout, il y avait tellement peu de chance que tu en réchappes … Entendons-nous bien, je suis née de parents non-sorciers, mais ton père avait des gênes de sorciers dans son arbre généalogique. Repensant à toutes ses années passées à voyager entre l’Irlande profonde et l’Angleterre pour aller à
Poudlard, nous avons pris la décision que tu serais élevé dans une ville anglaise. C’était sans compter sur ton paternel qui, encore une fois, n’en a fait qu’à sa tête et t’as fait croire jusqu’à l’âge de huit ans qu’on était en Irlande … Mais je ne lui en veux pas. Après tout, je suis tombée amoureuse de lui pour ça ; pour ce côté fascinant de petit magicien des bas quartiers qui arnaquait les gens. Il a essayé de me faire ce coup, mais même si on avait quatorze ans et que j’étais une Poufsouffle, on ne pouvait pas m’avoir comme ça. C’est sûrement pour cette raison que j’ai passé les trois années d’après à le boycotter, le martyriser et le violenter avant de me rendre compte que j’en étais profondément amoureuse … La suite, tu la connais, alors revenons-en à toi.

Nous avons tout fait pour te rendre la vie agréable. Au début, nous t’avions mis à l’école privée, pour que tu puisses y suivre une éducation intéressante, avec d’autres enfants, pour t’intégrer … mais ton côté sorcier est ressorti assez vite et nous avions crains que ta professeur de maths lance une chasse aux sorcières … Donc tu as commencé à avoir des cours à domicile. Tu as été très précoce concernant la découverte de tes pouvoirs ! Seulement, je n’ai pas dû être d’une grande aide car tu as toujours le même niveau qu’à ton plus jeune âge. Triste monde. Je suis sûre que ton père y est pour quelque chose …

Tu as très vite pris goût pour la nature, les animaux, les livres. Nous avons tout fait pour essayer de te faire développer des talents artistiques. Tu t’es essayé à la peinture – je possède d’ailleurs toujours cette forme bleue étrange que tu as appelé «
Bobby », censé représenter ton premier canari – , puis à la cuisine, à la sculpture, à la poésie – un vrai massacre, par contre, tu n’as aucun don lyrique –, et au chant – là non plus, évite de chanter trop forts dans les douches. Nous avons aussi essayé les instruments de musique mais la cornemuse n’amusait plus les voisins. Il faut dire, on aurait dû s’y prendre avant d’emménager en appartement. La ferme aurait permis de libérer davantage tes talents musicaux, ce que nous regrettons fortement. Mais la crise, c’est la crise !

Je pense que c’est à partir de ce déménagement que nous avons réalisé que tu aurais eu besoin de plus de contact humain. En effet, bien que ta politesse et ta courtoisie soient impeccables – normal, le contraire aurait été de la faute de ton père –, tu semblais voir les autres humains de ton âge comme … comme quelque chose de terrifiant. Et tu avais seulement neuf ans ! Je veux bien qu’à quinze, on ait tendance à être légèrement psychopathe sur les bords, qu’on déteste les gens et qu’on veuille limite se jeter de sa fenêtre du rez-de-chaussée parce que son petit frère a fini la dernière tranche de jambon … mais à  neuf ans, on s’amuse avec les gens, on aime bien faire des rencontres, faire un petit foot au coin de la rue, courir après les filles … Mais pas toi. Toi, tu semblais beaucoup plus intéressé par le rassemblement que faisait ta colonie de grenouilles albinos tous les premiers jeudis du mois. Ou par les courses d’escargot qui duraient des semaines. Ce qui aurait, peut-être, dû nous alerter …

Nous ne t’avons jamais caché ta filiation avec la magie, je t’avais même appris deux-trois trucs sur le sujet, mais pourtant, quand tu reçus ta lettre de
Poudlard … tu semblais surpris. Comme si être un sorcier reconnu était la plus surprenante des choses pour toi. Et ensuite, tu as commencé à faire une crise de panique. C’était la deuxième fois que je te voyais dans cet état, baignant dans une angoisse palpable, incapable de réagir correctement ou de penser convenablement. La première fois, c’était à la mort de Bobby, c’est pour dire que ça remontait. J’ai alors réalisé que je ne t’avais jamais parlé de ma vie dans cette école, alors j’ai tenté cette approche pour te calmer. Je t’ai parlé du Chemin de Traverse que l’on emprunte pour acheter des tonnes d’objets cools, des livres et des bestioles. Puis de l’école en elle-même, des gens qui s’y trouvaient, des maisons, de la bibliothèque, des fantômes. Petit à petit, j’ai réussi à te convaincre que c’était une bonne chose et qu’il n’y avait pas de quoi en faire tout un plat. Alors tu as accepté la réalité, et je t’ai accompagné pour ton premier périple dans le monde des sorciers.

«
Serdaigle ! » m’as-tu dit, pour ta première rentrée. J’étais si fière de toi, et je l’aurais été même si tu avais été n’importe où d’autre. Mais j’avais toujours su que tu avais un petit côté aiglon dans le sang. Je ne suis pas fan des préjugés et clichés, mais tu as toujours eu tendances à faire des trucs bizarres – tu tiens ça de ton père, pas de moi – qui font que. Tu essayais de sembler heureux, épanouis, mais nous savions tous les trois que tu ne l’étais pas. Mais après réflexion, tu ne l’as jamais vraiment été. Tu as toujours été dans ton coin, alors nous avons décidé de te laisser évoluer comme tu le souhaitais. Les bibliothèques et les expériences semblaient te satisfaire, et je préférais que tu les fasses dans cette école que sur nos voisins. Cependant, cette étincelle de mélancolie dans ton regard me laissera toujours sans voix. J’ai l’impression que seul le temps peut t’aider, car malgré tout l’amour que nous te portons, tu ne sembles pas la faire disparaître.

Je sais que nous avions promis de te récupérer à chaque vacance scolaire, mais cette année nous ne pourrons pas avant les grandes vacances. Je suis désolée de te l’apprendre que maintenant, mais je n’ai pas d’autres choix. Nous avons eu quelques petits soucis … je ne peux pas vraiment t’en parler maintenant. Je sais que ce n’est pas facile pour toi, nous aurions milles fois préféré ne pas t’imposer ça, mais c’est la seule façon que tu restes sain et sauf. Je te laisse
Holly en guise de promesse. C’est la chouette qui m’a accompagnée toute ma vie, et elle saura te protéger jours et nuits. Je sais que ta plus grande crainte sont les gens, les humains, les sorciers, mais essaie de prendre sur toi pour te surpasser, car tu en auras besoin. Sois fort, Sweeney. Nous t’aimons tous les deux et nous nous reverrons bientôt. Tu verras, une année passe si vite ! Je n’ai pas vu passer ces treize années et pourtant, te voilà bien là, en petit homme en devenir.

Bon anniversaire,
Ta maman qui t’aime plus fort que les étoiles.
(ton père aussi t’aime, il dit)
(mais moi c’est plus fort)




Lonàn ▲ Sweeney
Here she comes with the masterplan and I'm starting to lose control. Here she comes to this trash of man and I'm ready to taste it all... when she is bringing me in, checking me out, making me glorious, she is bringing me in, turning me on, making me glorious

©️ Yamashita d'épicode




color : dodgerblue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nataliya M. Kataïev

Russkof dangereuse – TAKE CARE. DANGER

avatar

Féminin Messages : 140

Carte d'étudiant
Année d'étude: 5ème année.
Pureté du sang: Sang-Mêlé.
Patronus: Mouette

MessageSujet: Re: Lonàn ▲ Why is the Ravenclaw symbol an eagle ?   Dim 16 Mar - 15:11

Bienvenuuuuuuuue ! Omg, t'es géniale, ton personnage il est trop bien, t'es trop awesome aussi, je t'aime super fort *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonàn S. Campbell

Éventuel futur sorcier en devenir - Accro aux russes

avatar

Féminin Messages : 300

Carte d'étudiant
Année d'étude: Deuxième année
Pureté du sang: Sang-mêlé
Patronus: Le Kakapo

MessageSujet: Re: Lonàn ▲ Why is the Ravenclaw symbol an eagle ?   Dim 16 Mar - 15:37

aaaaaaaaaw mon amour de ma vie  Léchouille Léchouille Léchouille Léchouille Léchouille Léchouille Léchouille        je t'aime




Lonàn ▲ Sweeney
Here she comes with the masterplan and I'm starting to lose control. Here she comes to this trash of man and I'm ready to taste it all... when she is bringing me in, checking me out, making me glorious, she is bringing me in, turning me on, making me glorious

©️ Yamashita d'épicode




color : dodgerblue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lonàn ▲ Why is the Ravenclaw symbol an eagle ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lonàn ▲ Why is the Ravenclaw symbol an eagle ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que signifie le symbol devant le nom de la carte "Renfort du Trident"?
» DADA le mystere insondable...
» ECRIRE DES SYMBOLS DANS HABBO !
» Dacia au Salon de Bruxelles 2014
» RAF Lion vs Eagle presentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forbidden Journey :: Carte du Maraudeur :: Personnages présents sur la carte. :: Personnages validés.-
Sauter vers: